Tuto en 5 étapes d'un portrait animalier

Portrait animalier : découvrez comment réaliser un portrait avec les acryliques Abstract de Sennelier. Je me suis inspirée d’un faisan doré pour vous montrer comment dessiner avec de la peinture et créer du relief.


Les cinq étapes présentées sont : le croquis, la mise en couleurs, les nuances, le relief, puis les tâches.



Le matériel pour un portrait animalier


- 1 châssis Gerstaecker excellence plus 50x50cm

- Peinture Abstract de Sennelier

- Peinture Abstract Sennelier éco-pack8 embouts pour peinture

- Abstract éco-pack1 crayon graphite I Love Art

- 2 pinceaux plats et doux : un petit et un spalter



Pas-à-pas du portrait animalier



1 – Le croquis


Je réalise les formes générales de l’animal et me suis inspirée de cette photo pour le faire (source : De belles images). Au préalable j’ai appliqué une couche de Gesso.

Pensez à la règle des tiers pour une composition réussie.



2 – Mise en couleurs


Je travaille chaque zone (corps, tête, fond) séparément et de la même manière :

Je place des couleurs de la même famille en fonction de mes besoins.


Cette peinture est crémeuse et épaisse. Il n’est pas nécessaire d’en mettre beaucoup au vu du format.


Puis j’étale avec le pinceau plat. Ce qui va rapidement créer des effets de nuances.



Le fond du portrait animalier : j’étale avec le petit pinceau puis passe le spalter légèrement pour adoucir. Cela crée une différence de traitement avec le faisan et le fait ressortir. Les couleurs complémentaires utilisées y contribuent aussi.



3 – Les nuances


J’applique une couleur en rapport avec le fond (ici orange) à l’aide d’un embout plat et trace plusieurs traits. Je n’en applique pas partout, l’idée est d’ajouter de la matière et de la nuance à ce que l’on vient de faire à l’étape 2.


Puis j’étale une partie de la couleur pour la fondre avec celle du dessous et créer un relief doux. Je viens ensuite étaler une partie de la couleur pour la fondre avec celle du dessous et créer un relief doux.



4 – Le relief


Lorsque vous êtes satisfait de votre base, passez au relief. Je procède par couleur sur l’ensemble du tableau et non par zone : je réalise les traits avec un embout double et triple sorties.


Cela m’évite de les changer trop souvent. L’utilisation des embouts demande un certain coup de main pour être précis et régulier.



Astuce : lorsqu’un même embout passe d’une peinture à l’autre, il reste un résidu de couleur à l’intérieur, servez-vous-en pour créer des effets de dégradés.




5 – Les tâches (facultatif)


J’utilise la technique de la brosse à dents : trempez-là dans la peinture puis dans l’eau et frottez avec votre doigt.

On pense à sa signature avant de vernir. Et voilà !


Le nettoyage


Je vous recommande un nettoyage minutieux de vos embouts afin d’éviter qu’ils ne se bouchent. Pour certains je me suis aidée d’un fil de fer pour enlever le surplus de peinture.



Je remercie le Géant des Beaux-Arts partenaire de cet article.


Retrouvez Le Géant des Beaux-Arts sur : Facebook, Instagram, Twitter, Pinterest, Linkedin

Et cet article dans l'Atelier Géant.

Suivez toutes nos actualités   et coulisses avec Pioupiou

  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc
  • Pinterest - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle

cynthia.dormeyer@gmail.com - Mentions légales - FAQ - Plan du site - © Copyright Cynthia Dormeyer  2019

Le Géant des Beaux-Arts
logo rond violet avec un c blanc au centre