Réaliser un portrait de perroquet à l’aérosol

Découvrez comment j’ai réalisé ce portrait de perroquet à l’aérosol. Le but ici est de vous montrer des possibilités qu’offre cette technique.


Ci-dessous, retrouvez toutes les étapes de création en vidéo :


Cette peinture a été réalisée à l’hôtel Le Montclair Montmartre à Paris (18ème), et a nécessité environ 3 heures de travail.



Le matériel


– Aérosols Flame Molotow High Output , Low Pressure, Belton Premium (dont fluo et transparent) – Caps : Super Skinny , softcap, fatcapGants, protection (utilisation d’un masque vivement recommandée) – Marqueur acrylique Molotow pour la signature


Retrouvez tout le matériel sur le site du Géant des Beaux-Arts.



Les étapes


Pour cette peinture, j’ai réalisé les étapes «au feeling». Néanmoins on peut distinguer plusieurs étapes clefs pour la réalisation de ce portrait.


1 – Préparation du support

Assurez-vous qu’il soit sain pour une bonne tenue dans le temps. Ici, un passage à l’éponge et à l’eau a suffit.

Si le mur est déjà peint, peignez sur une peinture mat. Si elle est satinée, je vous recommande de passer du papier de verre pour permettre à votre peinture d’adhérer. On prépare sa toile, il en va de même pour le mur.


2 – Le croquis

Il détermine la base (pause, composition, proportions). Je l’ai directement peint à l’aérosol, en couleur claire, proche du fond : ici un blanc. De cette manière, il est plus facile de rectifier et de passer d’autres couleurs par-dessus.



Pour effectuer mon croquis, je me suis aidée d’une photo. L’objectif n’est pas de la reproduire trait pour trait mais d’avoir des points de repères pour démarrer.


3 – La mise en couleurs : du remplissage vers le détail – Je procède par couche colorée que je viens superposer les unes aux les autres. C’est ce qui crée un effet de mélange. – Les premières couleurs servent de base et font office de remplissage (j’utilise un fatcap). Ici un rose et un violet foncé. – Plus j’avance dans le portrait, plus les couleurs sont appliquées par touches et de manière détaillées (j’utilise le softcap et le super skinny).



– Pour donner du volume, j’ajoute les ombres au fur et à mesure de la création avec des couleurs transparentes.

La couleur se fonce et s’opacifie à mesure des couches que l’on pose. On obtient ainsi des ombres plus ou moins prononcées.


4 – Les éclaboussures


Il s’agit d’une touche personnelle, et demande un certain coup de main.

Selon la technique et le geste de chacun, le rendu sera différent.


5 – La signature Je remercie l’Hôtel Montclair Montmartre pour son accueil ainsi que Thierry Gordien et Pakrett pour la prise de vue.




Je remercie le Géant des Beaux-Arts partenaire de cet article.

Retrouvez Le Géant des Beaux-Arts sur : Facebook, Instagram, Twitter, Pinterest, Linkedin

Suivez toutes nos actualités   et coulisses avec Pioupiou

  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Pinterest - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle

cynthia.dormeyer@gmail.com - Mentions légales - FAQ - Plan du site - © Copyright Cynthia Dormeyer  2019

Le Géant des Beaux-Arts
logo rond violet avec un c blanc au centre