Making of de la peinture Be brave Cosette

Dans cet article je vous dévoile les étapes de création de ma peinture "Be brave Cosette". En m'appuyant sur celle-ci, je vous donne des astuces pour les vôtres.

J'ai été invitée à la réaliser sur un élément de décor de la série anglaise "Les Misérables" tournée en 2018 et remercie la boutique Créations des Remp'Arts de Sedan.



Démo - Making of



Le matériel



  • Le support en bois :

Il s'agit d'un bois faussement vieilli. Au préalable, il a fallu le poncer pour éliminer ce qui ne tenait plus, donc "l'assainir" pour faire tenir la peinture.



Le croquis

La base sur laquelle s'appuyer


Généralement je réalise un croquis rapide avant chaque fresque, peinture, même avec une idée précise en tête. Mais il n'est pas obligatoire, tout dépend de chacun. On peut également se servir de références photos par exemple.


5 bonnes raisons de le faire

  • Pour poser ses idées sur papier, effectuer des tests. Un peu comme une note que l'on écrit pour ne pas l'oublier.

  • Se rendre compte de ce que cela rend visuellement. Est-ce que la composition fonctionne ? Cela correspond-il à ce que j'ai en tête, est-ce mieux, faut-il recommencer ?

  • Présenter un visuel pour situer l'orientation de la peinture, lorsqu'il s'agit d'un projet à présenter ou pour une oeuvre collective par exemple.

  • S'échauffer, pour entrer dans l'ambiance, le projet. Cette étape permet aussi de se "tromper" pour pouvoir être au point le plus possible lors des premiers coups de pinceaux, aérosols sur le support.

  • Servir de référence pour sa peinture.


Les étapes


Pour cette réalisation, j'ai réalisé les étapes "au feeling". Néanmoins, il ressort plusieurs étapes distinctes sur lesquelles je suis venue retravailler et amener du détail au grès de mes envies.

1 : Les lignes directrices au marqueur.


Favoriser le marqueur plutôt que la bombe dans un premier temps me permets de repasser, et appuyer certains traits sans qu'ils ne soient trop visibles pour autant.

Je procède ainsi lorsque le fond du support est brut et visible comme ici (pas de possibilité de repasser une couche de peinture par-dessus). Viser juste dès le départ.


2 à 5 : Du général vers le détail


Quel que soit l'élément peint je procède de cette manière : une première couche avec la couleur dominante, puis l'ajout en masse des zones d'ombre et de lumière.

Plus j'avance dans la peinture plus je détaille. Procéder de cette manière permet d'avoir une vision d'ensemble de la peinture et garder les bonnes proportions.



6 : Le plumage


J’alterne entre couleurs foncées et claires pour créer un contraste et du volume (comme vu à l'étape précédente). Les couleurs transparentes viennent adoucir les ombres.


7 à 8 : fond, derniers détails (oeil et bonnet) puis les éclaboussures


9 : La typo "Be brave Cosette"


J'ai réalisé les mêmes étapes citées ci-dessus (croquis, puis premier jet au marqueur sur le support suivi un travail par couche à l'aérosol).


Prendre du recul


Il est nécessaire d'en prendre régulièrement afin d'avoir une vision d'ensemble pour faire le point et corriger ce qui doit l'être.

Je remercie le Géant des Beaux-Arts partenaire de cet article.

Retrouvez Le Géant des Beaux-Arts sur : Facebook, Instagram, Twitter, Pinterest, Linkedin

Suivez toutes nos actualités   et coulisses avec Pioupiou

  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc
  • Pinterest - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle

cynthia.dormeyer@gmail.com - Mentions légales - FAQ - Plan du site - © Copyright Cynthia Dormeyer  2019

Le Géant des Beaux-Arts
logo rond violet avec un c blanc au centre