Caricartoon

Mis à jour : 26 sept. 2018


Caricartoon

Croquis, portraits, caricatures, BD, animations, du portrait au décors, tout y est. Le trait sûr, une patte bien singulière, des dessins humoristiques, du dynamisme, du R'N'Roll, je vous présente l'univers de Caricartoon.

Caricartoon a accepté d'en dire plus sur son travail. Je le remercie pour ses réponses et la diffusion de son travail.

Aussi je remercie ce professeur pour ses conseils et son enseignement, durant mes années d'Arts Appliqués

Pouvez-vous vous présenter, quel est votre parcours ?

J'ai suivi des études d'arts appliqués : Bac F12, BTS design produit, licence et maîtrise d'arts appliqués puis j'ai passé le concours pour enseigner l'art appliqué en lycée, c'était un projet qui me tenait à cœur et mon métier me plaît particulièrement. J'enseigne à Antibes dans de bonnes conditions, les élèves sont vraiment très sympa et bosseurs.

© Photo Caricartoon

Comment est né "Caricartoon" ?

Ne voulant pas trop m'exposer personnellement, car je voulais que l'on parle avant tout de mon travail, je me suis trouvé un pseudo qui évoquait la synthèse de deux types de réalisations que je faisais à l'époque (en 2001) : la caricature et le cartoon / BD.

J'ai toutefois décidé d'utiliser mon nom pour mes albums BD, je me suis dit qu'il était temps d'assumer pleinement le fait d'être auteur et donc, d'incarner ce travail.

Quelles sont vos sources d'inspirations ?

Je dévorais avec fascination les BDs de Fluide Glacial dans ma jeunesse. Marcel Gotlib a été pour moi une révélation, c'est lui qui a suscité en moi cette vocation dès le collège. Il y a eu aussi Maëster, Larcenet et bien d'autres.

L'influence de Boulet, plus récente, est importante aussi dans mon travail.


Naissance de la BD "Le Panthéon des Stars du Rock"

Pour produire plus, je me suis mis à publier des BDs un site qui m'imposait de réaliser quelques planches tous les mois. J'ai exploré plusieurs pistes d'histoires dont celle-ci : des biographies illustrées de stars du rock des années 60-70. Cela me permettait de conjuguer plusieurs passions : le dessin, la musique, et la pédagogie. J'y raconte les vies de Jim Morrison, Janis Joplin, Sid Vicious, Jimi Hendrix et John Lennon.

L'idée de Panthéon évoque la notion de divinité, mais aussi celle des tombeaux de personnalités célèbres. J'ai donc sélectionné des dieux de la musique décédés (manière de clore l'histoire d'un point final) qui traduisent l'esprit du rock : vivre intensément et donc, bien souvent, brièvement. Sur un ton humoristique, je parsème le récit d'anecdotes. Il est difficile de jauger le temps investi dans les projets car j'en fais un peu régulièrement, mais je pense l'avoir conduit sur 2 ans.

© Photo Caricartoon

Une deuxième BD est en préparation, quel en sera le sujet ?

Je prépare la suite : « Le Panthéon des stars du Rock 2 » qui abordera les années 80 à nos jours : Freddie Mercury, Kurt Cobain, Michael Jackson et Amy Winehouse. Elle sera beaucoup plus développée et documentée que la première, avec 20 pages en moyenne par artiste. La certitude de pouvoir la publier m'a particulièrement motivé à m'investir au maximum. Elle conserve bien sûr le ton (humoristique) et la charte graphique, et sera aussi éditée chez Physalis. Je pense (j'espère) qu'elle aura plus de succès que la première (qui s'est toutefois bien vendue) car j'ai vraiment la sensation d'avoir bien progressé ces deux dernières années.

© Photo Caricartoon

Parmi vos créations quelle est votre préférée ?

Ce que je préfère est la BD car j'ai vraiment centré mes efforts sur ces projets et j'y consacre beaucoup d'énergie.

Avec un petit plus pour les dessins au Bic, car je pense que c'est ce qui me représente le mieux, ma signature en quelque sorte. C'est un outil formidable qui m'a toujours accompagné.


Comment qualifieriez-vous votre travail ?

Je le qualifierai de composite, car j'aime bien mélanger les médias et alterner croquis réalistes au stylo bille ou à la tablette graphique, dessins BD aquarellés, pictogrammes en tracé vectoriel, etc.

Le stylo bille reste mon outil de prédilection, j'en consomme pas mal, il permet de travailler en finesse et de se rapprocher de l'esthétique des gravures par un jeu de trame.

© Photo Caricartoon

Votre blog dévoile beacuoup de croquis de voyage. J'imagine que vos crayons et votre carnet ne vous quitte jamais ?

Tous les auteurs de BD ont ça en commun, une dépendance au croquis d'observation. J'adore me balader avec mon carnet et pouvoir dessiner n'importe où, n'importe quoi. Cet outil est ce qu'il y a de mieux pour apprendre à dessiner vite et bien, et donc à progresser, car les voyages sont pour moi le seul moment où je me détache complètement du travail (de l'enseignement).

Je n'ai plus de culpabilité à produire pour moi et moi seul, du coup je m'en donne à cœur joie. Ils permettent aussi de traduire une restitution complémentaire de celle des albums photos, moins documentaire et plus anecdotique. Je raconte les petits rien qui font la teneur du voyage et que l'on n'a pas envie d'oublier.


© Photo Caricartoon


Retrouvez Caricartoon sur le web :

Son blog

Sa page facebook

© Photo Caricartoon

#Artistes

Suivez toutes nos actualités   et coulisses avec Pioupiou

  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Pinterest - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle

cynthia.dormeyer@gmail.com - Mentions légales - FAQ - Plan du site - © Copyright Cynthia Dormeyer  2019

Le Géant des Beaux-Arts
logo rond violet avec un c blanc au centre