9 Conseils à retenir en dessin


Lorsqu'on l'on apprend à dessiner, on pense souvent en premier lieu à la technique ; les règles de perspective, les outils. Hors ce n'est pas tout. Dessiner, ce n'est pas juste faire un trait, c'est une pensée, une idée qui l'accompagne. Afin de vous aider dans votre apprentissage du dessin, j'ai listé neuf conseils issus de ma propre expérience lors de mes études en ciblant une anecdote précise. Ces conseils j'en suis sûre, seront vous servir, même si vous avez dépassé le stade débutant.


L'anecdote des Beaux-Arts : novices VS expérimentés

Dans ma classe aux Beaux-Arts il y avait essentiellement deux types de profils : les novices et les expérimentés en dessin.

- Les expérimentés sortent d'une école d'Art (type Arts Appliqués) et ont reçu un entrainement intensif en dessin (bien souvent ils ont de l'assurance dans ce domaine) avec coulis de connaissances artistiques et/ou design par-dessus (j'en fais partie).

- Les novices qui mettent le pied à l'étrier pour la première fois. Aucune connaissance technique et artistique a priori, ont tout à apprendre et pensent souvent qu'ils "ne savent pas". Manque parfois d'assurance

et se dévalorisent facilement.

Les expérimentés se confrontaient à des problématiques que n'avaient pas les novices et inversement pour un même sujet.

Le piège lorsque l'on a déjà un peu d'expérience est de croire qu'on l'on sait déjà tout, au risque de resservir des idées réchauffées, avec des techniques déjà maîtrisées et donc plus aucune prise de risque.

Les novices en hâte de découverte c'est plutôt l'inverse : les idées sont plus "fraîches" et nouvelles, pas trop d'a priori, et une prise de risques élevée sur l'expérimentation.

Attention toutefois : je me souviens que les novices qui se sont bornés à leurs idées et ne juraient que par la technique n'ont pas avancé dans leur travail artistique et ont obtenu des rendus peu satisfaisants.

9 conseils à suivre et à garder en mémoire

1/ Ne vous donnez aucune limite

Vous avez envie de tester telle ou telle technique, dessiner tel sujet : faites-le, suivez vos envies ! Evitez les idées du type "oui mais, est-ce que si je fais ça, ça va aller ?".

Un conseil : faites-le et vous verrez. Un doute, un questionnement c'est parfaitement normal, mais ça ne doit pas vous bloquer ou vous empêcher de créer. Se jeter à l'eau peut sembler difficile mais s'avère être nécessaire.

2/ Expérimentez les outils encore et encore

Expérimentez, combinez les techniques : ainsi vous trouverez celles avec lesquelles vous êtes le plus à l'aise. Certains mélanges fonctionnent d'autres non, à vous de le découvrir pour forger votre expérience et vos préférences.


© Cynthia Dormeyer - Exemple d'outils à expérimenter

3/ Dites adieu aux a priori

Ce n'est pas parce que vous débutez que vous ne savez pas ! D'accord la partie technique est à apprendre, mais comme je le disais, il n'y a pas que ça : il y a votre patte personnelle, la mise en oeuvre de vos dessins, vos idées.

Faites-vous confiance vous risqueriez de vous surprendre. Je précise, au cas où vous vous poseriez la question en lisant cette phrase : il n'y a pas d'âge pour apprendre.

4/ Soyez ouvert

En étant réceptif à tout ce qui vous entoure (environnement, images, sons, livres, artistes, discussions etc) vous développez votre potentiel de créativité et votre capacité à trouver des idées. Ouvrez l'oeil et votre esprit.

5/ Dépassez-vous

Pour avancer, ne restez pas sur vos acquis et vos idées, dans quel cas votre "oeil" se fatigue (donc vos idées aussi). Cherchez à toujours faire mieux, repoussez vos limites.

6/ Il n'y a pas qu'une seule façon d'apprendre

Comprendre qu'il y a différents types d'enseignements, et différents points de vue, c'est avancer dans l'apprentissage et éviter les blocages. Il n'y a pas de méthode miracle ou UNE méthode miracle.

7/ Ne faites pas les choses à moitié

J'entends encore l'un de mes professeurs d'Arts Appliqués me dire à propos d'une planche de dessin "Ecoute Cynthia, ou tu fais les choses ou tu ne les fais pas. Mais tu ne les fais pas à moitié !".

En clair, assumez le parti pris de votre dessin, de votre sujet, assumez les contrastes, les couleurs choisies. Par exemple : votre dessin se trouve au milieu de votre feuille ou en hors champs marqué, mais pas collé au bord parce qu'il n'y avait plus de place pour dessiner. (Nous sommes tous passés par là à un moment donné, je vous rassure. Rires)

8/ Gardez un oeil neuf

Veillez à cultiver cette fraîcheur qui vous est propre, vous éviterez ainsi les idées réchauffées (j'avoue ça n'est pas toujours si facile ! (rires). Pour ce faire, remettez-vous régulièrement en question, prenez du recul sur votre travail. Sortez, voyez d'autres choses, entretenez une certaine curiosité à propos de votre environnement.

9/ "Ignorez" ce que vous savez déjà, intéressez-vous à ce que vous ne savez pas (encore)

J'ai gardé le moment philo pour la fin !

Durant votre apprentissage en dessin, vous acquérez du savoir et de l'expérience. Afin d'éviter de tomber dans le piège de l'anecdote citée, gardez bien en tête une chose : oui, vous apprenez des techniques, des outils, acquérez de l'expérience, du savoir et savoir-faire. Oui c'est un trésor qui vous est personnel et qui vous sert indéniablement. Mais non, ce n'est pas une finalité. Ce trésor s’alimente par de nouvelles expériences, de nouvelles connaissances, de nouvelles rencontres. Faites de la place pour de nouvelles données afin d'avancer.

Et vous quelles sont vos expériences ?

#dessins #Outils

Suivez toutes nos actualités   et coulisses avec Pioupiou

  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc
  • Pinterest - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle

cynthia.dormeyer@gmail.com - Mentions légales - FAQ - Plan du site - © Copyright Cynthia Dormeyer  2019

Le Géant des Beaux-Arts
logo rond violet avec un c blanc au centre