Les visiteurs de votre exposition


Certains artistes préfèrent laisser leur oeuvre parler d'elle-même, d'autres veulent discuter et tout expliquer aux visiteurs. Comment trouver un juste milieu ?

Je réponds à cette question, en utilisant ce que j'ai pu constater lors de mes expositions.

Evitez d'oppresser votre visiteur

Dans ce cas il se sentira gêné et aura de suite envie de donner fin à la discution ou le fera comprendre. Et là il fuit.

C'est comme au restaurant : vous appréciez que le serveur réponde à vos questions sur le menu et vous explique quelques plats, mais ne souhaitez pas pour autant qu'il soit présent tout le long du repas.

S'adapter à chacun

Il y a toutes sortes d'intérêt qu'un visiteur peut porter à votre expostion.

- Le visiteur qui connait votre travail et souhaite rencontrer l'artiste, afin d'en savoir plus. Souvent ces visiteurs viendront vers vous spontanément.

- Le visiteur dont la curiosité est titillée : il vient avant tout découvrir ou re-découvrir le travail de l'artiste et s'il le rencontre c'est encore mieux.

- Le visiteur qui visite l'exposition par curiosité, pour découvrir, il se balade et n'a pas d'intérêt particulier à rencontrer l'artiste.

Dans ce cas de figure, le visiteur n'est pas désintéressé par votre travail puisqu'il est venu.

Son temps peut être compté, ou bien il n'a pas de question particulière ou ne sais pas comment exprimer ce qu'il ressent. Certains n'osent pas, de peur de déranger.

Mettez-vous à la place du visiteur

Je vous conseille d'agir à votre exposition telle que vous aimez que l'on vous traite lorsque vous êtes vous-même visiteur.

Une note explicative

Le but des explications (sur l'artiste, la démarche, technique, thème...), est un moyen de guider le visiteur sans le forcer, puisqu'il fait le choix de les lire ou non. Elles permettent égale