Les couleurs d'Océane Meklemberg


Parlons couleurs !

Les réseaux sociaux permettent de faire beaucoup de découvertes intéressantes, en voilà encore une fois la preuve.

Mon coup de coeur se porte aujourd'hui sur le travail de cette talentueuse

illustratrice : Océane Meklemberg.

Un univers très coloré, enfantin, plein de vie, aux personnages expressifs, respirant la bonne humeur en toute simplicité. Des histoires courtes, semblant parfois faire ressortir des faits de la vie quotidienne, des émotions, dont elle illustre l'essentiel et avec humour.

J'ai craqué et ne pouvais pas passer à côté...

J'espère que vous serez aussi enchanté que moi à la découverte de son travail.

Océane a accepté de parler de son travail, et de répondre à mes questions.

Je la remercie grandement pour le temps qu'elle m'a accordé et la diffusion de son travail.

"Paparazzis"

"Peux-tu te présenter, quel est ton parcours ?"

Tout d'abord, un grand merci de t'intéresser à mon travail et d'en faire ton coup de coeur ! ça me fait vraiment plaisir !

Donc, mon vrai prénom est bien Océane (oui on m'a déjà demandé si c'était un pseudo), j'ai 26 ans et suis illustratrice depuis 2013.

Avant cela, j'ai fait des études à l'Esad d'Amiens, où j'y ai étudié le graphisme et typographie : je trouvais ça plus concret d'être graphiste qu'illustrateur.

Mais En parallèle de mes études, je façonnais quand même de mon côté mon dessin et mon univers d'illustratrice, parce que dans ma tête, je voulais faire ça un jour.

Après mes études et un stage en graphisme, j'ai finalement décidé de me lancer dans l'illustration et tout doucement, ça s'est mis en marche.

"D'où vient cet engouement pour la couleur ?"

Depuis toute petite !

J'adorais les albums de coloriage et prenais un malin plaisir à colorier chaque page en essayant de ne pas dépasser.

Plus tard, je me suis intéressée à la peinture : mon père peignait il avait des livres sur certains peintres, dont Salvador Dali qui a un travail qui me fascinait.

La Renaissance et les peintures Hollandaises

Puis j'ai découverts les peintures de la Renaissance et les peintures Hollandaises. J'étais impressionnée par la technique et le fait de maîtriser la couleur. Avoir un rendu casi réaliste m'obsédais.

Observer et reproduire

Du coup, quand je voyais une peinture, je regardais attentivement comment c'était fait. Je me rendais compte parfois que c'était de simples touches de couleurs qui apportaient des fois du volume, de la brillance ou de la lumière !

J'ai pris mes petits pinceaux et j'ai essayé de faire pareil, en essayant de reproduire les couleurs à l'identique.

Les observer m'a permis de mieux les comprendre, et de me rendre compte qu'une ombre n'est pas noire, mais colorée, pareil pour la lumière.

Les impressionnistes

Ça s'est d'autant plus manifesté quand j'ai découvert le travail des impressionnistes. Le violet ou le bleu pour les ombres, des lumières jaunes, je trouvais ça dingue et beau, vivant et frais quand j'étais plus jeune. Et puis cette lumière !!!

D'ailleurs, tout ça c'est resté, parce que tu ne verras JAMAIS de noir dans mes ombres, mais que de la couleur, et aussi beaucoup de lumière !

Bref, la couleur c'est une longue histoire d'amour, je pourrai en parler longtemps !

Après, j'ai été sensible à la façon d'utiliser la couleur chez les pointillistes, les fauves et par le pop art avec sa sérigraphie.

Puis bien plus tard, pendant mes études, c'était l'aspect historique et linguistique de la couleur qui m'intéressait, alors j'ai commencé à lire les livres de Michel Pastoureau et puis, pour mon diplôme de fin d'étude, j'ai même décidé de faire mon mémoire et mon projet sur la couleur !

"L'homme qui ne savait représenter que le Sacré Coeur"

"Face au clients : quelle liberté possèdes-tu dans ton travail ?"

Ça dépend ! Pour l'instant, je travaille essentiellement pour la jeunesse et surtout la presse jeunesse et je suis assez libre de faire ce que je veux, même si au final je me rends compte qu'il y a certaines contraintes éditoriales à force de travailler avec un même client.

Mais finalement, comme je propose mes propres idées, dans mon style de dessin, je trouve ça très créatif et je ne ressens pas la contrainte.

Après, il arrive, quand je fais des pages de jeux par exemple, qu'on me demande d'appuyer mon trait, car tout doit être lisible et compris dans l'immédiat, mais ça ne me dérange pas .

"Quelles sont tes inspirations ?"

TOUT, les gens, le quotidien, un film, un dessin animé, une BD, une expo, un rêve, tout est sujet à l'inspiration dans ce métier .

"T'inspires-tu de faits particuliers pour créer tes illustrations ?"

Non pas vraiment, ça peut venir d'un petit gribouillis que j'ai fait sur le coin d'une feuille, d'un objet qui m'inspire, une personne, un événement qui s'est produit, l'actualité, un mot, une phrase etc.

Et souvent, mon imagination se met en marche et j'invente plein de trucs avec, en essayant de chercher une idée amusante et décalée, et une façon de mettre tout ça en scène, de raconter une histoire, le tout de manière simple et en essayant d'être efficace, mais c'est pas toujours évident.

Aussi, parfois, j'aime bien créer des scènes qui sont impossibles/improbables dans la vie courante. Comme le dessin permet de le faire, du coup j'en profite et m'en amuse ! Ça donne un coté parfois loufoque à mes illustrations et ça suffit pour me faire marrer.

"Le manège"

"Parmi tes projets, quel est ton favoris ?"

Je n'ai pas vraiment de projet favoris, il y en a que je préfère à d'autres, parce que j'en suis plus en moins satisfaite, mais dans le fond, je les aime tous, car ils sont tous différents.

"Avec quel(s) outil(s) travailles-tu ?"

Je travaille principalement en numérique, sur Photoshop à l'aide de ma tablette graphique. Mais j'ai toujours une base de crayonné sur papier avant que je scanne, ça me permet d'être plus efficace ensuite.

Il m'arrive tout de même parfois de dessiner directement à l'ordi, quand j'ai besoin de faire une image rapidement. Sinon en ce moment, je me mets un peu plus au tradi, mais je ne suis pas encore satisfaite de ce que je fais, j'ai encore besoin d'entraînement. J'espère montrer des choses bientôt en tout cas.

"Sushi !"

Retrouvez le travail

d'Océane Meklemberg sur :

Son site web

Sa page facebook

Ces images sont la propriété d'Océane Meklemberg.

#Artistes

Suivez toutes nos actualités   et coulisses avec Pioupiou

  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Pinterest - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle

cynthia.dormeyer@gmail.com - Mentions légales - FAQ - Plan du site - © Copyright Cynthia Dormeyer  2019

Le Géant des Beaux-Arts
logo rond violet avec un c blanc au centre