L'art d' Aurélie Chauvin


Aujourd'hui je vous parle d'un nouveau coup de coeur artistique. J'ai récémment découverts le travail de l'artiste Aurélie Chauvin, via les réseaux sociaux.

Les tableaux de cette artiste sont si sensibles, délicats, peins finement et colorés, que j'ai craqué. Ces femmes aux corps destructurés, à l'air pensif sur leur toile brute, semblent plongées dans un autre monde. On imagine bien des personnalités et caractéristiques différentes tant au niveau des femmes que des animaux représentés.

Afin de comprendre le pourquoi du comment, Aurélie a accepté de parler de son travail.

Tout a commencé quand...

"Peux-tu te présenter ? Qu'est-ce qui a fait que tu en es là aujourd'hui ?"

"J'étais infographiste à Paris et faisais du dessin industriel. Ça ne me permettait pas de m'exprimer librement, face aux exigences des patrons.

J'ai ensuite déménagé en Bretagne, l'endroit où j'ai toujours rêvé de vivre. J'ai fais un break de quelques années suite au déménagement, et pour m'occuper de ma fille.

Depuis que j'ai repris la peinture, je peins à la maison, d'ailleurs mes chiens font de très bons secrétaires et collègues."

Les tableaux d'Aurélie

"Pour chacun de tes tableaux, une femme est accompagnée d'un animal, peux-tu en parler ?"

C'est plutôt l'inverse. L'animal est là, car il a eu envie de venir sur cette toile et a décidé d'être là. Il est libre d'en partir comme il le souhaite.

C'est la femme qui l'accompagne qui se met aux couleurs de celui-ci, car je pense que c'est à l'homme de se mettre au diapason de la nature et la respecter et non l'inverse.

Le fait de peindre les animaux et donc la nature, est ma façon de montrer mon respect envers elle.

Mes peintures ont évoluées et je voudrais continuer dans le style de la femme et la cigogne.

Contrecarrer les clichés

"Je rêve d'illustrer un livre de contes pour enfant et contrecarrer les clichés sur les "mauvaises bêtes" telles que le loup, souvent décris comme méchant. Si je devais faire un livre se serait aussi pour expliquer que toute chose à besoin d'être aimée.

On peut également créer des personnages plus excentriques que ce qu'on peut rencontrer dans la vraie vie, ou ressemblant à ce que l'on souhaiterait être. Un peu comme lorsqu'on est enfant, car on peut tout faire, tout penser. "

Amour et inspiration, les moteurs pour continuer

C'est l'amour pour ma fille, pour la nature, la Bretagne et ses légendes, dont je m'inspire, mais aussi les commentaires d'autres personnes qui m'encouragent à continuer mes peintures.

Retrouvez le travail d'Aurélie Chauvin sur :

Facebook

https://www.facebook.com/Mouettechauvin

#Artistes

Suivez toutes nos actualités   et coulisses avec Pioupiou

  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc
  • Pinterest - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle

cynthia.dormeyer@gmail.com - Mentions légales - FAQ - Plan du site - © Copyright Cynthia Dormeyer  2019

Le Géant des Beaux-Arts
logo rond violet avec un c blanc au centre