Freelance, artiste indépendant : part 2/2

Dernière mise à jour : 26 sept. 2018


Après " Freelance, artiste indépendant part 1/2" voici la deuxième édition.

Afin d'apporter différents points de vues à cet article, ses artistes peintres et infographistes, ont accepté de faire part de leur expérience pour cette seconde partie.

Je les remercie grandement pour leurs témoignages et le temps qu'ils ont accordés pour répondre à ces questions.

Côté Peinture

  • Amylee (Paris)

Artiste-peintre

Blog : www.amylee.fr

Avez-vous une expérience ou anecdote à partager ?

C'est en peignant tous les jours qu'on devient artiste peintre. Plus on travaille plus on est performant !

Quel est selon vous l'atout/qualité indispensable à avoir pour se lancer ?

Du temps et de l'énergie, car si on a déjà des semaines bien chargées : enfants, famille, loisirs et peu de motivation ce n'est pas la peine de se lancer dans une carrière artistique.

Le métier d'artiste peintre est difficile surtout au début. Il faut donc pouvoir s'y consacrer à 100%.

Quel conseil donneriez-vous à quelqu'un qui souhaite se lancer ?

D'éviter les lieux qui se disent galeries et qui font payer leurs murs. Ce ne sont pas des personnes du Milieu de l'Art mais simplement des commerçants. D'ailleurs, ils n'ont pas le carnet d'adresses du galeriste.

  • Hugo Landry (Québec)

Artiste-Peintre

Site : www.hugolandry.com

Pensez-vous que le pays ou exerce l'artiste à une influence sur son travail et son mode de vie ?

Oui. Il est clair que le pays de l'artiste influence son travail. Le climat peut avoir un impact à la fois sur l'inspiration et la démarche artistique de l'artiste. De plus, le contexte politique d'un pays peut avoir un impact direct sur la production d'un artiste. Le pays vit-il des tensions, une crise ou instabilité politique importante? L'artiste est sensible à son environnement.

L'atout primordial à avoir ?

Selon moi, il est primordial d'avoir une vision précise de ce que nous voulons comme carrière et de consacrer tout notre temps et énergie à cette vision.

Il faut croire en notre talent, être prêt à sortir de notre zone de confort et oser. Pour vivre de son art, il faut également avoir la fibre entrepreneuriale.

Avoir le flaire pour les occasions d'affaire et être en mesure de savoir se vendre.

Quel conseil donneriez-vous à quelqu'un qui souhaite se lancer ?

- En cas de doute, foncez ! C'est une cheminement professionnel difficile, qui est rarement en ligne droite. Malgré les embûches, il faut réussir à tracer son chemin et à foncer malgré nos propres doutes. Les remises en questions font parties du processus créatif de l'artiste. Il faut s'en nourrir.

- Il faut aussi être en mesure de trouver des endroits stratégiques où afficher son travail.

  • Argadol

Artiste-peintre

Site et blog : www.argadolartiste.yolasite.com

Qu'aimez-vous le plus dans votre métier ?

La liberté, le challenge, le retour des gens, l'échange entre artistes... Entre autre...

Qu'aimez-vous le moins ?

La solitude parfois... Des revenus qui peuvent être irréguliers... Le manque de temps pour pouvoir tout faire... Mais c'est peu par rapport au bonheur d'avoir changé de vie...

Quel conseils donneriez-vous à quelqu'un qui souhaite se lancer ?

- Prendre le temps d'apprendre suffisamment avant de se lancer sans filet...

- Y croire quoi qu'il arrive, s'accrocher durant les premiers mois, premières années...

- Travailler dur... Encore plus... Être prêt a faire des sacrifices...

- Et savoir dès le début qu'il faudra consacrer la moitié de son tempos à sa propre communication, commercialisation... La liberté a un prix.